Senegal Research

Call for Proposals from Senegal: Migration and International Law in West Africa


In French below:

Applications to receive research support are now open to researchers based in Senegal.

The object of the proposals must be migration and international law. Both ‘migration’ and ‘international law’ are interpreted broadly. The discipline used to approach the issue of migration and international law does not need to be legal, but may also include social sciences and other appropriate disciplines.

Five academic researchers will receive support consisting of an honorary of 6 000 000 FCFA, electronic library access, a seminar to discuss work in progress, and (if wanted) mentoring by an experienced academic.

Successful applicants will contribute to the international academic debate on migration and international law by writing articles that can be published in international academic journals. This will allow researchers from Senegal to pursue their own research agenda, instead of implementing research priorities defined by the global North.

You can find further information here. The deadline for applications is 22 January 2020.

This initiative is organised by the network on Migration and International Law in Africa, the Middle East and Turkey (MILAMET), consisting of academic researchers from Lebanon, Morocco, Nigeria, Senegal, Sweden and Turkey. It is funded by the Dakar office of the Heinrich Boell Foundation.

 

Appel à propositions du Sénégal : Migration et droit international en Afrique de l’Ouest

Les propositions de soutien à la recherche sont désormais ouvertes aux chercheur_es basé(e)s au Sénégal.

Le thème des propositions doit concerner migration et droit international. Les deux termes sont interprétés de façon large. La discipline utilisée pour aborder la question des migrations et droit international n’a pas besoin d’être juridique. Ils peuvent également inclure les sciences sociales ou d’autres disciplines appropriées.

Cinq chercheur_es académiques recevront du soutien consistant de 6 000 000 FCFA ; accès électronique à une bibliothèque universitaire ; un séminaire des travaux en cours ;  et, si le bénéficiaire le souhaite, mentorat par un universitaire d’expérience.

Les candidat(e)s retenu(e)s contribuent au débat international dans le domaine de migration et droit international par l’écriture des articles article capable d’être publié dans une revue académique internationale. Cela permettra aux académiques sénégalais_es de poursuivre leur propre programme de recherche, au lieu de mettre en œuvre un programme imposé par l’occident / le Global North.

Plus d’informations sont disponibles ici. Les propositions doivent être soumises avant le 22 janvier 2020.

Le présent programme est organisé par le réseau Migration et Droit international en Afrique, au Moyen Orient et en Turquie (MEDIAMOT), qui consiste des chercheur_es académiques du Liban, Maroc, Nigéria, Sénégal, Suède et Turquie. Il est financé par le bureau de Dakar de la Fondation Heinrich Böll.